agrandir le texte diminuer le texte

Accès direct au contenu

camoes Portails : www - étudiants - personnels camoes

Vous êtes ici : fr > Activités > Activités 2009 > Conférence et rencontre Luis Cardoso

Conférence et rencontre Luis Cardoso

 

Vendredi 27 novembre 10h-12h

Salle F 04
ENS-LSH de Lyon,
Parvis Descartes ? Métro Debourg

Conférence de l'écrivain Luís Cardoso :
« História e estórias de Timor em Crónica de uma travessia ?
A época do Ai-Dik-Funam »
Présentation de Catherine Dumas, professeur à Paris III


Vendredi 27 novembre 15h-17h

Au CLP/ Instituto Camões (127F)
Université Lumière Lyon 2
5 avenue Pierre Mendès France ? Bron

Rencontre avec l'écrivain Luís Cardoso autour de son ?uvre
avec la participation de Catherine Dumas.

Exposition du 27 novembre au 18 décembre
au CLP/IC (127F)
« Olhar Timor »


Ces manifestations sont organisées par la filière de portugais du
Département des langues romanes de l'Université Lyon 2

_________________________________________________________


luis_cardoso_foto.jpg L'écrivain Luis Cardoso est né à Cailaco dans le Timor-Oriental. Son premier roman « Crónica de uma travessia » ( 1997) , traduit en français par Jacques Parsi et publié en 2000 aux éditions Métaillié sous le titre « une île au loin », retrace l'itinéraire d'un jeune timorais depuis l'univers traditionnel où baigne son enfance jusqu'aux rives du Tage où il accueille son père, fonctionnaire dans l'ex-empire colonial portugais Le vieil homme frappé d'amnésie mourra dans cette capitale, bien éloignée des images que l'on pouvait s?en faire à l'autre bout du monde. L'auteur puise dans sa propre histoire pour nous faire découvrir son pays méconnue. Il y retrace son enfance et les déambulations de sa famille à la suite de ce père infirmier rural qui parcourt toute l'île. Entre séminaire et savoir ancestral l'adolescent cherche sa voie, s'invente une langue et raconte sa jeunesse et les évènements qui l'amènent à découvrir le Portugal pour y poursuivre ses études. Ce séjour se transforme en exil après l'indépendance précipitée après le 25 avril 1974 qui fut suivie par l'invasion indonésienne en 1976 Luis Cardoso raconte ainsi une suite d'exils dont l'enchevêtrement constitue sans doute le lot commun de bien des jeunes des anciennes colonies. Déracinement par rapport à un monde ancestral, magique et chaleureux pour entrer dans les cadres culturels catholiques et occidentaux, attirances contradictoires vers les puissants voisins en l'occurrence l'Indonésie et l'Australie),choix difficiles entre options réformistes ou révolutionnaires.
Mais au-delà de ces interrogations politiques, Timor est cette île au loin que Luis Cardoso visite en rêve, dans une langue portugaise enrichie de dialecte tétum pour exprimer les réalités animistes de l'île.

Luis Cardoso a publié d'autres romans :

Olhos de coruja brava Olhos de gato bravo (Dom Quixote, 2001)

A última morte do coronel Santiago (Dom Quixote, 2003)

Requiem para um navegador solitário (Dom Quixote, 2007)


Ses livres sont traduits en anglais, français, suédois, italien, néerlandais et allemand.
Catherine Dumas prépare actuellement la traduction de son dernier roman


mise à jour le 14 décembre 2009


Université Lumière Lyon 2